18059507_personnes_agees_homme_intelligent_confiant_assis_dans_son_fauteuil_et_raconter_une_histoire

 De temps en temps Cyprien passe à la Régalade ,peu causant on le devine gêné de venir ainsi . Je le trouve fatigué,les traits tirés comme éteint . Il s’assied lourdement à la table en murmurant les larmes aux yeux : « Ben ,Rosalie ,elle est partie j’l’ai pas revue depuis bientôt une semaine En rentrant des courses l’autre jour pas de Rosalie , j’me suis pas inquiété , ça lui arrive parfois…va faire un p’tit tour dans les jardins alentours en passant par les trouées des palisses…elle est curieuse ,pas indiscrète ,dit bonjour aux gens de sa voix douce ,fait trois p’tits tous et s’en va .Tout l’monde la connaît ,l’aime bien je pense…elle aussi autrement ,resterait chez nous .J’comprends pas ,pourtant on s’entend bien et on s’aime !La preuve quand j’reviens du boulot elle m’attend toute belle ,saute dans mes bras comme une môme et c’est des câlins , des bisous, j’en suis fou !C’est la première fois qu’elle met si longtemps a revenir .Les gars m’disent qu’elle en a trouvé un autre chéri !ça m’fait d’la peine lMais je continue a lui faire des petits plats (j’aime faire la cuisine)…je l’appelle « Rosalie où es tu ? reviens ma belle , j’ferais tout pour toi ,tu me manques. »,je rêve de son retour… en fumant ma pipe le soir j’allume pas en espérant que j’vais l’ entendre arriver ,je sais rester discret ,pas de questions ,ni reproches simplement l’lui ouvrirait mes bras pour qu’elle se blotisse contre moi ...

15319610

à suivre...